mercredi 18 mars 2015

19 mai 2015: "Collaboration et communication au sein des communautés interspécifiques homme-éléphant dans le Nord-Est indien", par Nicolas Lainé

Résumé: "Cette intervention propose de présenter quelques résultats issus de mes travaux de thèse. Cette recherche avait pour objet d’étude les relations entre les Tai-Khamti et les éléphants dans le Nord-Est indien, depuis la capture, la socialisation et le travail conjointement réalisé avec ces animaux.

Je commencerai par présenter brièvement le cadre théorique et la démarche choisis pour appréhender ces relations.
Je décrirai ensuite le processus au travers duquel, une fois un éléphant capturé puis ramené au village, il est socialisé au monde des hommes. L’étude de cette socialisation interspécifique permet de montrer comment, par quels moyens et quels procédés un lien était initialement créé entre les hommes et les éléphants.
Je m’intéresserai enfin aux différentes tâches réalisées par et avec par les éléphants: dans les opérations de débardage de bois, et dans les opérations de capture et de chasse à dos d’éléphant. Dans ma thèse, il s’agissait de comprendre comment évoluent les liens initialement noués avec ces animaux. A la chasse ou en capture, les compétences et les capacités cognitives employées par les éléphants contrastent avec celles mobilisées durant les opérations de débardage de bois. Lors de ces dernières, le cornac fait appel à la force des pachydermes, seuls capables de traîner et de hisser les grumes. A contrario, la réussite d’une capture repose sur la mobilisation, par les éléphants, de leurs capacités olfactives pour percevoir et indiquer la présence de cibles potentielles. Pour chacune de ces activités, j’insisterai notamment la communication et la collaboration à  l’œuvre."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire